Contemporain

Le Serpent de l’Essex de Sarah Perry

LRM_EXPORT_3608192994611_20190817_211858644.jpeg

Titre : Le Serpent de l’Essex

Auteur: Sarah Perry

Éditions: Livre de poche

Date de parution: avril 2019

dans le cadre du Prix des Lecteurs Livre de poche 2019

J’ai pris beaucoup de retard dans mes comptes-rendus de lecture non pas parce que je ne lis plus mais parce que je suis un peu débordée par mes lectures. Nous en voici donc au deuxième livre de la sélection de juin.

Cora Seaborne est une jeune et belle veuve, passionnée de paléontologie. Elle décide de quitter Londres avec son fils et sa nourrice Martha pour gagner Aldwinter dans l’Essex. Elle se lie d’amitié avec le pasteur William Ransome et sa famille. Mais Aldwinter est troublé par une rumeur: un monstre marin, une sorte de dragon, hanterait les eaux du Blackwater.

Lire la suite « Le Serpent de l’Essex de Sarah Perry »

Publicités
Challenges, Je vide ma Pile à Lire

Je vide ma Pile à Lire – Juillet

Ce mois-ci, j’ai lu bien moins que prévu et je fais face à une véritable baisse de motivation. En effet, j’ai du mal à me concentrer assez pour avoir une lecture agréable et je suis dérangée par mille pensées. Mon appétence naturelle est asséchée par plusieurs sources de pression « livresque »: non seulement je dois lire les trois romans pour le prix Livre de Poche (et j’avoue que ma curiosité s’essouffle) mais surtout j’empile les livres que je dois lire pour le travail. Ces livres-là ne suscitent pas chez moi un enthousiasme débordant puisque ce sont pour la plupart des relectures ou des obligations. Je regarde donc avec tristesse tous les livres que j’ai envie de lire mais que je n’ai pas le temps d’ouvrir…

Passons quand même au bilan du mois.

  • Claire Fuller, Un Mariage anglais (Prix livre de poche)
  • Claire Hajaj, La Maison aux orangers (Prix livre de poche)
  • Stéphanie des Horts, Pamela (Prix livre de poche)
  • Chang Kang-Myoung, Génération B (partenariat)

Plusieurs livres sont en cours de lecture mais mon rythme patine…

  • Marc-Aurèle, Pensées pour moi-même (anniversaire)
  • Valérie Perrin, Changer l’eau des fleurs (Prix Livre de poche)
  • Alice Adams, Un été invincible (Prix Livre de poche)
  • Carolina de Robertis, Les dieux du tango (Prix Livre de poche)

Nous en restons donc à 292 livres. Ouf! Je sauve un peu les meubles pour le moment mais je vais devoir acheter de nombreux livres pour le travail et cela va exploser ma Pile à Lire que je maîtrisais pour le moment tant bien que mal. Il faut donc que je lise beaucoup plus au mois d’août si je ne veux pas que tout cela m’explose à la figure!

Ce mois-ci, j’ai quand même pu profiter un peu plus d’un programme culturel. Voici donc les trois kiffs du mois:

  1. Au cours d’un petit séjour à Paimpol avec mon amie Mademoiselle Maeve, j’ai pu découvrir un lieu magique: l’Abbaye de Beauport. Au premiers regards, l’abbaye se dévoile comme un tableau romantique: ruine, fleurs champêtres, oiseaux. Chaque recoin est charmant et apaise le visiteur. L’exposition extérieure sur les illustrations naturalistes étaient vraiment intéressante.
  2. En quittant la Bretagne, il m’a été conseillé de faire un détour par La Gacilly pour profiter du festival de photo. Il s’agit d’une exposition de photographies contemporaines à ciel ouvert qui permet une déambulation dans le village et les promenades tout autour. Et le tout est gratuit!
  3. Depuis maintenant quatorze ans, les Nuits Solaires illuminent le petit village de Montrésor. Sur les bords de l’Indrois, le village propose gratuitement une promenade illuminée. Un moment enchanteur.

signature

Contemporain

Génération B de Chang Kang-myoung

LRM_EXPORT_571149621311549_20190711_145607655

Titre : Génération B

Auteur: Chang Kang-myoung

Éditions: Editions Decrescenzo

Date de parution: juin/juillet 2019

J’ai eu la surprise d’être contactée par les éditions Decrescenzo pour découvrir une de leur dernière parution: Génération B de Chang Kang-myoung. Cette maison d’édition est spécialisée dans la littérature asiatique, et notamment la littérature coréenne contemporaine. C’était pour moi l’occasion de sortir un peu de ma zone de confort géographique.

En Corée, la jeunesse subit une lourde pression lors de ses études pour intégrer les plus grands entreprises. Mais l’ambition et les rêves des générations précédentes n’ont plus la place de s’épanouir dans cette société que la belle et redoutable Seyeon appelle le « Great Big White World ». Dans ce cas-là, à quoi bon? Quand Seyeon se suicide, elle déclenche un processus qui entraîne de nombreux jeunes avec elle. Face à Seyeon et au site whydoyoulive.com, le narrateur cherche à faire émerger sa voix.

Lire la suite « Génération B de Chang Kang-myoung »

Contemporain

Le bonheur n’a pas de rides d’Anne-Gaëlle Huon

LRM_EXPORT_571163379503783_20190711_145621413

Titre : Le Bonheur n’a pas de rides

Auteur: Anne-Gaëlle Huon

Éditions: Livre de poche

Date de parution: avril 2019

dans le cadre du Prix des Lecteurs Livre de poche 2019

Je ne suis pas une habituée de littérature « feel good » mais je m’y mets progressivement. Ma tentative avec le roman de Julien Sandrel a été un échec mais participer au prix des lecteurs Livre de Poche m’a donné une nouvelle opportunité avec le roman d’Anne-Gaëlle Huon. Je ne connaissais cette autrice pétillante qu’à travers son compte Instagram mais ça m’a donné envie de commencer par elle pour la sélection de juin.

Paulette est une vieille dame têtue qui sait ce qu’elle veut. Elle ne rêve que d’une chambre au Domaine des Hauts-de-Gassan. Pour cela, elle joue à la vieille bique qui perd la boule. Contrairement à ses plans, son fils la dépose dans une auberge de campagne avant de partir en vacances. C’est la douche froide. Mais Paulette ne lâche pas l’affaire et va tout faire pour quitter ce trou. Mais là encore, rien ne va se passer comme prévu.

Lire la suite « Le bonheur n’a pas de rides d’Anne-Gaëlle Huon »

Contemporain

La Chambre des merveilles de Julien Sandrel

LRM_EXPORT_243107723866062_20190630_225132513

Titre : La Chambre des merveilles

Auteur: Julien Sandrel

Éditions: Livre de poche

Date de parution: mars 2019

dans le cadre du Prix des Lecteurs Livre de poche 2019

J’avais gardé le roman de Julien Sandrel pour la fin du mois. Avec sa couverture colorée et joyeuse, je m’étais dit que ce serait idéal de finir sur une touche légère. Malheureusement, malgré les promesses de la bande promotionnelle, je n’ai ni ri ni pleuré à sa lecture.

Le fils de Thelma, Louis, est renversé par un camion. Le jeune garçon est plongé dans le coma et les médecins ne sont pas vraiment optimistes. Dans quatre semaines, s’il n’y a pas d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur. Thelma, effondrée, découvre sous le lit de son fils un carnet où il consigne tous ses rêves. Elle décide de les réaliser un par un dans l’ordre et des les raconter à son fils pour lui donner envie de revenir.

Lire la suite « La Chambre des merveilles de Julien Sandrel »

Challenges, Je vide ma Pile à Lire

Je vide ma Pile à Lire – Juin

Ce mois-ci, je suis plutôt contente de moi. J’aurais pu lire davantage et être encore plus efficace mais quand je vois la liste de mes lectures, je me dis qu’il y a du progrès et que je ne lâche pas l’affaire. Avec juin commence la saison de la lecture pour moi. Il va sans doute falloir que je me prépare pour la première fois des listes strictes afin de mener de front lectures pour le Prix des lecteurs Livre de poches, lectures scolaires, lectures pour préparer les cours, et lectures personnelles – osons le mot « plaisir »! Je ne voudrais pas arriver en septembre sans avoir lu ce que je voulais découvrir. Cela signifie néanmoins que cette année, il n’y aura pas d’été avec Balzac. Je vais quand même essayer de lire le recueil de nouvelles balzaciennes que j’ai déjà et peut-être un roman. A voir…

Lire la suite « Je vide ma Pile à Lire – Juin »

Locus amoenus

Les jardins merveilleux dans la littérature antique

Le jardin est un motif qui apparaît dès les origines de la littérature. Nous pensons évidemment au paradis ou au jardin d’Eden.

Rom-Villa-Livia
Fresque du nymphée souterrain de la Villa Livia à Rome

Saviez-vous d’ailleurs que « paradis » vient d’un mot persan désignant de grands parcs? Ce mot repris en hébreux (pardès) et en grec (paradeisos/παράδεισος) signifie « verger entouré de murs ». Cette clôture se retrouve comme caractéristique des jardins merveilleux du roi Alkinoos dans l’Odyssée d’Homère.

Aux côtés de la cour, on voit un grand jardin, avec ses quatre arpents enclos dans une enceinte. C’est d’abord un verger dont les hautes ramures, poiriers et grenadiers et pommiers aux fruits d’or et puissants oliviers et figuiers domestiques, portent, sans se lasser ni s’arrêter, leurs fruits; l’hiver comme l’été, toute l’année, ils donnent;

Lire la suite « Les jardins merveilleux dans la littérature antique »