antiquité, Jeunesse

Percy Jackson 5: Le dernier Olympien de Rick Riordan

percy-jackson-5Titre: Percy Jackson 5: Le dernier Olympien

Auteur: Rick Riordan

Edition: France Loisir

Date de parution: 2010

Percy va avoir seize ans et une prophétie annonce qu’à cette date un héros – tout pousse à croire qu’il s’agit de Percy –  devra décider du destin du monde. Or Cronos s’est réveillé et mène son armée contre l’Olympe. Il n’y a que Percy et son armée de demi-dieux de la Colonie pour faire front contre le Titan.

J’ai beaucoup apprécié ce dernier tome qui finit dans un combat épique, haut en couleurs et en rebondissements. La réécriture est ici plus subtile. Plusieurs indices indiquent que le sous-texte est L’Iliade. En effet, l’Olympe est assiégée et une petite armée doit défendre la place face à une armée plus puissante et nombreuses. Les assauts sont réguliers et alternent victoires et défaites. De plus, Percy est associé à Achille et à sa malédiction. Enfin, indice majeur, un épisode où Silena se fait passer pour Clarisse afin de mener les Arès au combat qui rappelle l’épisode où Patrocle prend la place d’Achille pour mener les Achéens au combat.

Contrairement au tome précédent, j’ai trouvé que la psychologie des personnages était à nouveau approfondie. Cela m’a permis de plus facilement m’attacher aux personnages et donc de mieux comprendre leurs hésitations, leurs dilemme et leurs choix. Le roman étant destiné à la jeunesse ne recèle pas de grandes surprises à la fin.

J’apprécie que la romance entre Percy et Annabeth reste discrète et ne prenne pas le pas sur l’intrigue et l’action comme il est de coutume actuellement. L’auteur reste d’ailleurs assez allusif et pudique sur les relations amoureuses des personnages, en particulier des personnages secondaires. Je note toutefois qu’il n’y a pas de relations homosexuelles et que deux personnages féminins importants renoncent aux hommes pour leur mission. Même si cette virginité est liée à la mythologie des personnages d’Artémis et de la Pythie, elle me dérange un peu puisqu’il n’y a pas d’équivalent chez les personnages masculins… Vous trouvez que je chipote?

4livrecoeur

NOTE POUR LA SAGA: Une saga qui tient la route et dont le riche univers joue parfaitement avec les références mythologiques.

4livrecoeur

Mes articles sur les tomes précédents:

Tome 4: Le dernier olympien

Tome 3: Le sort du Titan

Tome 2: La mer des monstres

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s