policier

Le mystère de la maison du Puy de Françoise Miard-Muller

le mystère de la maison du puy« Ne ferais-je pas un bon policier? »

Titre: Le mystère de la maison du Puy

Auteur: Françoise Miard-Muller

Editions: Ex Aequo

Date de parution: Novembre 2016

Victorine, une jeune veuve, reçoit deux lettres surprenantes qui la poussent à quitter la torpeur de son deuil. De villes en villes, le chemin de Victorine se charge de mort étranges et violentes à mesure qu’elle avance vers un secret bien enfoui. 

L’argument de vente le plus efficace parmi tous ceux de Françoise Miard-Muller est la période historique dans laquelle s’inscrit ce roman. L’histoire débute en février 1853, date à laquelle Paris Haussmannien n’a pas encore vu le jour. Victorine nous entraîne donc dans un Paris sur le point de disparaître, passant des quartiers chics aux rues populaires et gouailleuses. Mais Victorine parcourt aussi la campagne française en se rendant au Puy (en Velay) auprès de dentellières. Le récit présente une foule de détails qui rendent chaque scène très réelle. L’auteur s’applique à rendre les sensations, les bruits et les odeurs de l’époque avec une précision méticuleuse. D’ailleurs, au texte s’ajoutent des notes de bas de page qui apportent un complément d’informations.

L’intrigue romanesque n’est pas en reste. En effet, elle se noue progressivement et maintient le suspens jusqu’au bout. Le lecteur suit les pérégrinations de Victorine avec inquiétude car on s’attache très rapidement à ce personnage. J’ai tellement été prise par l’histoire que je suis presque restée sur ma faim. En effet, Victorine et les personnages secondaires auraient mérités des approfondissements aussi fouillés et précis que le contexte historique. J’ai parfois eu l’impression que l’énigme avait été moins travaillée que le contexte. Les tableaux parisiens et provinciaux sont d’une telle netteté que l’intrigue paraît parfois superficielle, en particulier dans sa résolution.

Pour un premier roman, Le Mystère de la maison du Puy est une bonne surprise. L’auteur m’ayant confié qu’une suite était en préparation, j’ai hâte d’en savoir plus sur la jeune Victorine.

4livrecoeur

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s