Ileana 1. Exil en pays humain de Isabelle Meyer

ileana,-tome-1----exil-en-pays-humain-75881-264-432Titre: Ileana 1. Exil en pays humain

Auteur: Isabelle Meyer

Editions: Le Pont du vent

Date de parution: 2013

C’est à la Forêt des livres, célèbre salon du livre organisé par Gonzague Saint-Bris, que j’ai voulu donner sa chance à ce roman. Cela faisait plusieurs fois que je croisais cette saga sur ce salon du livre et sa couverture colorée m’a interpelée. Qu’en est-il donc de ce premier tome d’une saga de fantasy jeunesse?

Ileana, une jeune fée, est contrainte de fuir son monde et de se cacher dans le monde des humains. Elle est placée dans un orphelinat où elle va faire la connaissance de Claire et Benoît, des jumeaux qui vont lui apporter leur aide afin de trouver la porte qui lui permettra de rentrer chez elle.

Ce roman présente plusieurs points positifs. D’abord sa présentation aérée et des chapitres courts dont l’unité est claire le rendent facile  à lire. A noter, la police d’écriture choisie me semble idéale pour les lecteurs dyslexiques. Ensuite, l’histoire est plutôt originale. Ordinairement, un humain se trouve propulsé dans un monde imaginaire et féérique alors qu’ici c’est un personnage imaginaire qui entre dans le monde humain. Cela permet au jeune lecteur de porter un regard distancé sur les hommes. A de nombreuses reprises, la violence et la bêtise humaine sont soulignées mais Claire et Benoît prouvent ensemble que les hommes sont aussi capables de générosité et d’altruisme. Enfin, au détour du récit, l’auteure réussit à glisser de nombreuses connaissances sans que cela soit indigeste. Ainsi nous parle-t-on par exemple d’archéologie, du solstice et des fêtes religieuses. D’ailleurs le récit m’a paru fortement influencé par la littérature médiévale, à la fois à cause de la langue parlé par Ileana mais aussi par les paysages et les lieux évoqués (pont, rivière, forêt…).

Cependant je n’étais pas le public visé. Le roman est destiné aux jeunes lecteurs, plutôt des lectrices d’ailleurs, entre 9 et 13 ans. C’est sans doute pour cette raison que je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages qui manquent de complexité et sont trop enfantins. Toutefois, on ne peut pas reprocher à l’auteur cet aspect puisque ses personnages sont des collégiens. Ileana, en tant que personnage féérique, m’a semblé aussi trop lisse et trop parfait mais c’est assez traditionnel dans la littérature de ce genre. Enfin, j’ai trouvé que le récit manquait un peu de rythme et que certaines ficelles étaient trop visibles. Ce premier tome construit certes la relation d’amitié entre les trois enfants mais l’histoire se perd parfois dans les anecdotes. Et, dernier point, la romance adolescente avec le méchant garçon pas si méchant, ça ne prend pas avec moi.

Un avis mitigé donc. J’ai du mal à évaluer ce roman puisque je ne suis pas le public attendu. Si vous l’avez lu, j’attends votre avis et vos réflexions!

3livrecoeur

 

 

Un commentaire sur “Ileana 1. Exil en pays humain de Isabelle Meyer

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :