Contemporain, Imaginaire, Réceptions

Ce que murmure la mer de Claire Carabas

ce que murmure la mer Titre: Ce que murmure la mer

Auteur: Claire Carabas

Éditions: Magic Mirror

Date de parution: 7 septembre 2017

Je suis la jeune maison d’édition indépendante Magic Mirror depuis sa création il y a un peu plus d’un an. Cette maison d’édition se consacre aux réécritures de contes de fées et publie ce septembre son deuxième roman. A chaque publication, ils sollicitent des lecteurs pour découvrir le roman en avant-première. La première fois ma candidature n’avait pas été retenue mais cette fois-ci, ce fut la bonne et j’ai découvert le roman en format numérique.

La jeune sirène, fille du roi des mers, rêve d’ailleurs. Un jour qu’elle s’échappe vers la surface, elle est frappée par l’amour en découvrant Yvon qui sur son bateau à voile tente de boucler son tour du monde en solitaire. Elle quitte donc définitivement son monde et vend sa voix en échange de jambes. Guidée par l’amour, elle réussit à se faire une place dans la vie d’Yvon. Mais un homme et une sirène sont-ils fait pour s’aimer?

Réécriture de La Petite Sirène de Hans Christian Andersen, le roman suit pas à pas le conte d’origine. Cependant, l’histoire se situe dans le monde contemporain, ce qui renouvelle considérablement le mythe de la sirène et du prince charmant. En effet, si la sirène attirée par le monde des hommes reste très proche de l’univers imaginaire traditionnel, le personnage d’Yvon est plutôt surprenant. Il ne ressemble pas au prince des contes: bourru, misanthrope, maladroit… Yvon glisse malheureusement souvent vers le personnage du garçon torturé par un sombre passé, typique, trop typique de la romance et il perd alors un peu de son intérêt.

Le roman fait alterner les voix de la sirène et d’Yvon dans un valse de points de vue. Si cette réponse intérieure des deux personnages permet de comprendre à quel point leur relation est tissée d’incompréhensions, j’ai parfois trouvé cette technique parfois répétitive et un peu confuse au niveau de la présentation.

Le roman a cependant réussi à me surprendre par bien des aspects: la précision du vocabulaire maritime donne une vraie force et un certain réalisme au récit. C’est surtout la fin que j’ai trouvé intéressante. Le conte d’origine, souvent mal connu, s’achève de façon pathétique. Je me rappelle d’ailleurs avoir été bouleversée par la version animée que j’avais vu quand j’étais petite. Ici, l’auteur réussit le tour de force de rendre le récit encore plus sombre et peut-être plus profond. Cette fin rattrape pour moi les faiblesses du début du roman que je trouvais un peu lent et sans surprise.

4livrecoeur


IMG_20160605_173132Je remercie les éditions Magic Mirror pour leur confiance et l’occasion qu’ils m’ont donnée de participer un petit peu à leur aventure dans le monde du livre.

BanDispo

Publicités

1 réflexion au sujet de “Ce que murmure la mer de Claire Carabas”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s