La Faux Soyeuse d’Eric Maravelias

faux soyeuseTitre: La Faux Soyeuse

Auteur: Eric Maravelias

Éditions: Série Noire Gallimard

Date de parution: 2014

Avec La Faux Soyeuse, mettez le doigt dans l’engrenage de la déchéance de la drogue et faites-vous dévorer comme l’a été Franck Eckel, jusqu’à qu’il ne reste plus rien. Plus rien ou plutôt si, peut-être, une musique brute, une langue presque poétique qui dessine des images parfois ensorcelantes.

Franck, drogué, malade du SIDA, s’est échoué dans un taudis, encombré d’ordures. Ses souvenirs affluent et retracent sa lente chute: l’adolescence, les potes, l’argent, le deal, les magouilles, le manque et toujours plus de dope. Au milieu de tout cela, deux figures de femmes se dressent, comme des fanaux.

Il n’y a rien de plus noir que ce roman qui s’appuie sur une expérience autobiographique. Sans concessions, l’auteur scrute chacun des rouages qui l’ont conduit à ce taudis infâme et il n’épargne aucun détail à son lecteur. Alternant une forme de carnet de bord du jour présent et des « avant » qui sont autant de plongées dans le passé, le narrateur tisse un récit cohérent et en tension. La drogue et les personnages apparaissent dans toute leur complexité: au coeur de la violence ou de la misère, la plupart des personnages préservent une part d’innocence, de naïveté enfantine ou de lumière.

On devrait lire ce roman dans les écoles: sans jamais tomber dans la complaisance, le narrateur regarde la drogue dans les yeux. Il ne ment ni sur les plaisirs qu’elle promet, ni sur l’argent qu’elle rapporte et encore moins sur les ravages qu’elle cause. Chaque cliché est alors déconstruit et certains détails révulsent totalement.

La grande force du roman, ce qui lui permet de dépasser le documentaire, réside dans la poésie de l’écriture. A la fois brutale et sèche dans les faits, elle s’arrondit et s’illumine dans l’évocation de la nature, des bruits et des sensations. L’ensemble forme un récit fascinant et frappant.

5livrecoeur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s