Wytches de Scott Snyder et Jock

wytches-tome-1Titre: Wytches

Scénariste: Scott Snyder – Dessinateur: Jock – Coloriste: Matt Hollingsworth

Éditions: Urban comics

Date de parution: novembre 2015

J’ai pour projet de découvrir un peu plus la bande-dessinée. Quand j’ai découvert que Sita et Schausette proposaient un club de lecture autour de la bande dessinée, du comics et des mangas, je me suis dit que c’était la bonne occasion. Me voici donc inscrite au Comic Whales. Chaque mois, je reçois une newsletter pour présenter le thème et proposer trois titres. Les membres du club votent pour le livre sur la plateforme Slack. Puis une nouvelle newsletter nous informe de la bande-dessinée choisie pour le mois.
Pour le moment, je n’ai fait qu’une seule lecture du club, le livre proposé en Novembre pour Halloween: Wytches de Scott Snyde, Jock et Matt Hollingsworth.  (oui, oui, je chronique un peu tard…)

Comme leur fille Sailor fut victime de harcèlement, la famille Rooks choisit de déménager et de se reconstruire en paix, loin de cette pénible expérience. Pour cela, ils choisissent une maison isolée près de la forêt. Mais Sailor semble être poursuivie par des êtres obscurs.

Pour un premier contact avec l’univers du comics horrifique, j’ai été servie! Le récit met en scène des Sorcyères. Ces êtres maléfiques se nourrissent de chairs humaines et semblent poursuivre Sailor. Or, elles ne poursuivent que des personnes qui leur ont été promises. Mais qui a promis Sailor? En échange de quoi? L’album laisse doucement monter l’angoisse jusqu’à la révélation finale.

Les dessins et la construction m’ont paru souvent brouillons, peu nets et forcément glauques puisqu’ils permettent de créer une ambiance sombre et angoissante. Ce qui m’a davantage convaincue et fait réfléchir, c’est le dossier final qui explique la genèse de l’album. La réflexion sur le rôle cathartique de l’horreur était particulièrement pertinente. Ces différentes pages montrent que le récit est l’occasion d’un questionnement sur l’angoisse d’être parent et sur la nature humaine et le dépassement de soi.

Je dois avouer que j’ai vraiment été mal à l’aise avec cette lecture. L’horrifique n’est décidément pas pour moi! Néanmoins, l’expérience a été concluante et je vais sans doute suivre à nouveau les conseils de Sita et Schausette.

3livrecoeur

CW_Vallongée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s