Evénements, Flâneries, Un roman-un thé

[Un roman-un thé] Printemps 2018

Pour célébrer le printemps, je n’ai pas choisi un roman mais un poète. Et qui de plus approprié pour parler du printemps que Pierre de Ronsard, le poète tourangeau? A peine avais-je proposé ce thème qu’Amandine Perrot du Moulin à Thé de Loches m’a présenté son thé « Allons voir si la rose ».

P1050423

Allons donc voir si la rose avec ce thé noir de Chine subtilement aromatisé avec des pétales de rose. Si la proposition tombait bien à cause de son titre, j’étais assez peu convaincue par la perspective des notes fleuries à la rose. En général, je goûte assez peu ce parfum qui m’écœure dans les bonbons par exemple. Mais là, j’ai trouvé l’odeur et le goût très délicat. Il me semble idéal pour le goûter, avec un fruit acidulé peut-être ou du chocolat (oui le chocolat c’est ma vie!).

Chez Ronsard et les poètes de la Renaissance, la rose apparaît comme la métaphore de la jeunesse et de la beauté. Dans les deux poèmes les plus célèbres, « Mignonne, allons voir si la rose » et « Quand vous serez bien vieille », la rose qui fane sert de mise en garde. Adressés à de belles jeunes femmes, ces poèmes leur rappellent que la vie est brève et qu’elles vieilliront. La rose est donc à la fois un motif du memento mori (rappelle-toi que tu vas mourir) et aussi une incitation au carpe diem (cueille le jour). Ce carpe diem, appel vibrant à profiter de l’instant présent, que l’on entend répété dans le film Le Cercle des poètes disparus, sert souvent un argumentaire un peu plus subtil. Le poète n’engage pas seulement la jeune fille à profiter de sa belle jeunesse mais surtout à céder à son amour. En effet, seul le poète est capable de préserver éternellement la beauté par la force de sa poésie! Et n’est-ce pas la vérité puisque aujourd’hui encore, on célèbre la beauté de Cassandre et Hélène, les deux muses de Ronsard?

En parlant de roses, on peut dire que nous sommes dans la région. Connaissez-vous Chédigny? Il s’agit d’un charmant village classé « Jardin remarquable ». Cela peut sembler étrange mais si vous allez vous y promener, vous remarquerez que les trottoirs sont des zones fleuries de rosiers. On en compte près de 800! Chaque année, un festival des roses est organisé. Cette année, il aura lieu le week-end du 26 et 27 mai 2018.

Un autre lieu en lien avec les roses et Ronsard à visiter: le prieuré Saint Cosme à La Riche. Il s’agit d’un prieuré pour les chanoines dont Ronsard a été le prieur de 1565 à 1585. Le célèbre poète y est mort et inhumé dans l’ancienne église. La visite des jardins est vraiment agréable avec sa roseraie, ses vergers, ses potagers et ses jardins de simples.

P1050387

Pour finir, le poème si célèbre de Pierre de Ronsard: Odes, « Allons voir si la rose » (pour écouter la lecture du poème, cliquez sur le titre.)

A Cassandre

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vôtre pareil.

Las ! voyez comme en peu d’espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautés laissé choir !
Ô vraiment marâtre Nature,
Puis qu’une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vôtre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vôtre jeunesse :
Comme à cette fleur la vieillesse
Fera ternir vôtre beauté.


10675757_846715212025667_6799554029882336361_nLe Moulin à thé, 4 rue Agnès Sorel à Loches. Tél. 02.47.92.33.93

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 19 h.

Informations sur le thé « Allons voir si la rose »: thé noir de Chine, 5 minutes d’infusion à 95°C.

 

Le Prieuré Saint-Cosme/ Demeure de Ronsard: Rue de Ronsard, 37520 La Riche.

AFFICHE-FDR-2018-A4-WEB-2Festival des roses de Chédigny. Pour découvrir le festival, vous pouvez consulter mon article sur le festival 2017.

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de “[Un roman-un thé] Printemps 2018”

  1. Joli article 🙂

    C’est le poème que ma maman a encadré chez nous « Ode À Cassandre », et par lequel ma petite soeur a été prénommée. Chédigny est charmant c’est toujours un bonheur de voir autant de belles roses.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s