Tu mythonnes

Tu mythonnes 2: Psyché et Cupidon

Forte de mon expérience du premier podcast et parce que j’ai pris beaucoup de plaisir à créer l’épisode précédent, je me lance maintenant dans un podcast un peu plus long et dans un article plus développé. N’hésitez pas à commenter pour m’aider à progresser ou pour me suggérer des sujets!

Psyché et Cupidon

psyché
Antonio Canova, Psyché ranimée par le baiser de l’Amour, 1793, Paris, Musée du Louvre (Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda)

Antonio Canova est un sculpteur italien du XVIIIe siècle dont le travail se rattache au mouvement néoclassique. Ce mouvement artistique émerge en Europe au milieu du XVIIIe siècle. A cette époque, l’archéologie prend naissance avec la découverte de Pompéi, Herculanum et Paestum. On y redécouvre la sculpture antique et elle devient le modèle du « beau idéal ». Le néo-classicisme se fonde donc sur l’imitation de l’art antique.

Cupidon identifiable par ses amples ailes déployée entoure de ses bras et se penche sur Psyché. La jeune fille s’éveille et cherche à saisir la tête de son époux. Quelques éléments à l’arrière de la statue permettent de situer clairement la scène: le carquois repose sur la hanche de Cupidon. Au sol gît le flacon dont le contenu a plongé Psyché dans un profond sommeil.

L’œuvre a une forme pyramidale délimitée par le corps de Psyché, les jambes de Cupidon et ses ailes. Cette structure rend à la fois la composition très stable et donne une rotation dynamique ascendante qui part du corps de Psyché et suit l’enlacement des personnages. Le corps de Psyché se soulève en reprenant vie. Cette rotation donne aussi un côté aérien qui peut symboliser l’élévation de l’âme par l’amour. Ce qui frappe le plus dans cette sculpture, à mon avis, c’est sa sensualité qui se dégage de la proximité des visages. L‘émotion du baiser est encore là, les deux amants se perdant dans le regard l’un de l’autre.

Si vous voulez revivre toute l’histoire de Psyché, je vous conseille de visiter le château de Chantilly. Sa galerie de Psyché comprend 44 vitraux en grisaille qui retracent toutes les étapes du conte d’Apulée. Ces 44 vitraux se trouvaient à l’origine au château d’Ecouen, aujourd’hui musée de le Renaissance.

PICT0493.JPG
Photographie personnelle, galerie de Psyché, Château de Chantilly

Le saviez-vous? Sur certains bas-reliefs, une figure féminine porte une sorte de clé dans le dos. Mais ce n’est pas un automate! En effet, ce serait totalement anachronique. Cette clé est en réalité la représentation des ailes de papillon de Psyché. Une fois immortalisée, Psyché est devenue la déesse de l’âme et est représentée avec des ailes de papillon.

 

signature

Sources:

  • Apulée, Les Métamorphoses, livre IV à VI

 

 

 

Publicités

3 réflexions au sujet de “Tu mythonnes 2: Psyché et Cupidon”

  1. Super! J’ai pris un grand plaisir à écouter ce conte. C’est très agréable et cela m’a appris précisément l’histoire de Psyché que je ne maîtrisais pas. Vivement le 3ème!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s