développement personnel, Mens sana in corpore sano

Les Quatre Accords toltèques de Don Miguel Ruiz

les quatres accords toltèquesTitre: Les Quatre Accords toltèques

Auteur: Don Miguel Ruiz

Éditions: Jouvence

Date de parution: 2016

Lu chez Audiolib par Nicolas Djermag

Après mon écoute de Mange, prie, aime d’Elizabeth Gilbert, j’ai voulu rester dans mes bonnes dispositions vis-à-vis des livres de développement personnel. Il y a quelques temps, j’avais lu un article sur les quatre accords toltèques. Cela m’avait intriguée et je désirais en savoir plus. Je suis donc allée à la source de l’information en écoutant la lecture du livre de Don Miguel Ruiz.

Les quatre accords toltèques forment une sorte de système qui cherche à nous libérer de l’angoisse quotidienne créée par nos sociétés modernes. Ces quatre phrases, sorte de mantras libérateurs, nous invitent à changer notre rapport au monde en nous dégageant d’un rêve collectif étouffant.

Dans un début au langage très ésotérique, l’auteur nous explique que la vie est un rêve collectif construit par un ensemble de pensées, de conventions, de règles et de codes. Chacun crée son propre rêve à partir des accords qu’il passe avec lui-même et du rêve commun. Malheureusement, ces accords sont souvent contradictoires et se heurtent sans cesse en nous. Ces accords dissonants donnent naissance à des peurs et gaspillent notre énergie. Pour briser ces accords défectueux, l’auteur nous propose d’en contracter de nouveaux.

1. Que votre parole soit impeccable: Les mots possèdent une force insoupçonnée. Capables de communiquer de la force et de l’amour, ils peuvent aussi détruire. Il faut donc éviter toute parole ou pensée négative à notre encontre et à celle des autres. Cet accord est l’un des plus difficile. Il demande un attention constante à sa parole pour ne garder que le positif.

2. N’en faites pas une affaire personnelle: Nous ne sommes pas responsables des actions et pensées des autres. Ce que les autres pensent et disent est une projection de leur propre rêve, de leur propre système. Personne ne peut nous connaître tel que nous nous connaissons donc ce que les autres pensent ne nous concerne pas. En nous libérant de la peur de l’opinion des autres, nous pouvons nous épargner des souffrances inutiles.

3. Ne faites jamais de suppositions: L’homme cherche à donner une explication à tout. Cela lui donne une impression de maîtrise qui le rassure. Pourtant faire des hypothèses, s’imaginer des causes, n’est-ce pas souvent en faire une affaire personnelle? Il faut donc avoir le courage de poser des questions et d’être clair afin d’éviter les malentendus.

4. Faites toujours de votre mieux: Voici pour moi le conseil le plus important, celui qui empêche de culpabiliser ou de renoncer. Prendre conscience que notre parole n’est pas impeccable ou que nous émettons une hypothèse, c’est déjà un début. C’est la répétition et la pratique qui permettra de se libérer de nos peurs.

Que conclure de tout cela? J’ai trouvé ces quatre accords ou mantra très pertinents. Ils m’ont parlé et j’essaie de les appliquer au quotidien. Je suis très loin de réussir mais au moins je suis consciente des moments où je « dérape ». Si l’écriture un peu spirituelle et parfois répétitive vous inquiète, je vous invite à dépasser la forme pour vous intéresser à ces quatre phrase qui peuvent nous aider à apaiser nos angoisses.

4livrecoeur


Je remercie Audible qui me permet de découvrir des livres. Grâce à cela, je sors de mes lectures habituelles.

signature

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s