La Mécanique du coeur de Mathias Malzieu

20181012_222914

Titre: La Mécanique du coeur

Auteur: Mathias Malzieu

Éditions: Flammarion

Date de parution: 2007

Évidemment, j’avais entendu parler de ce roman. Mais il ne me serait jamais venu à l’esprit de le lire dans le cadre d’un travail sur le thème de « l’homme augmenté » sans les idées foisonnantes et pertinentes de Mademoiselle Maeve. Me voilà donc à me plonger et à dévorer mon premier roman de Mathias Malzieu.

Jack naît le jour le plus froid du monde et son petit coeur est gelé. Le Docteur Madeleine tente de le réparer en se servant d’une horloge et la greffe fonctionne. Mais le jeune Jack doit faire attention. Sa mécanique est fragile et toute émotion trop forte peut lui nuire. Pourtant, voilà qu’il tombe amoureux de Miss Acacia, une jolie chanteuse de rue. C’est pour lui le début des ennuis et d’une quête amoureuse dangereuse.

D’abord, c’est un univers qui s’ouvre au lecteur. A la fois steampunk, rétro, et proche de l’univers de Tim Burton, le monde de Jack est à la fois envoûtant et inquiétant. On y croise des personnages de cirque qui font penser à des caricatures, un méchant avec un bandeau sur l’oeil, des prostituées attachantes, et Méliès. Voici donc un conte tout d’engrenages, d’inventions loufoques et de poésie. Pourtant, le conte n’est ni si enfantin ni si joyeux qu’il n’y paraît.

Le monde de Jack est sombre, torturé, parfois violent mais surtout complexe. Si les personnage peuvent paraître, au premier abord, caricaturaux, ils se révèlent profonds. Chacun d’entre eux cachent une fêlure qui explique son comportement et le rend humain malgré la mécanique qui pouvait l’habiter. En fait, il s’agit d’un conte sur la souffrance: la souffrance de ne pas pouvoir être mère, la souffrance de l’abandon, la souffrance du deuil, celle de l’amour, du rejet, du désespoir, de la solitude, de la peur…

Ce conte, qui aurait pu tomber dans la bluette sentimentale, déjoue les pièges et donne une sacrée leçon à son lecteur: l’amour n’est rien de ce que l’on croit.

Puisque ce roman est écrit par le chanteur du groupe Dionysos et qu’il a inspiré un album et un film, il me tarde de les découvrir pour prolonger la douce-amère découverte.

 

4livrecoeur

signature

Publicité

6 commentaires sur “La Mécanique du coeur de Mathias Malzieu

Ajouter un commentaire

  1. Je me souviens encore de ma lecture. C’est un livre que je n’oublierai sans doute jamais. Et je trouve très intéressant le fait que le roman, l’album et le film se complètent tous trois sans rien perdre de leur essence. Un peu comme une œuvre totale.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :