Festival, policier

Mentor 3: Parce qu’il le fallait d’Emmanuel Bonhomme

CVT_MENTOR-3-PARCE-QUIL-LE-FALLAIT_1866

Titre: Mentor 3: Parce qu’il le fallait

Auteur: Emmanuel Bonhomme

Éditions: L.A.S Editions

Date de parution: 26 juin 2018

Le Salon Polar sur Loire est l’occasion de découvrir des romans d’auteurs locaux. Cette fois, j’ai découvert le troisième tome d’une série dont le héros est Martin Ségurel, un lieutenant de police. Il a pour mentor le commissaire Delmas mais dans ce tome ce dernier n’est plus. C’est donc au tour de Martin de devenir un mentor. Mais est-il à la hauteur?

Nouvellement promu commissaire et jeune papa, Martin se trouve sur une nouvelle affaire. Une série de meurtres fait trembler la région parisienne. Non seulement les crimes sont liés mais surtout ils touchent de près le commissaire. Quand son père revient de son exil au Vénézuela pour la naissance de la petite Cerise Ségurel et disparaît, Martin part en vrille. Il se lance dans sa propre enquête au mépris de sa vie et de sa carrière.

Voici une enquête menée tambour battant par un jeune commissaire explosif et à la recherche de réponses. Efficace et bien menée, cette enquête repose sur une série de rebondissements. On peut se dire que l’expérience de l’auteur dans la réalisation de films n’est pas pour rien dans la maîtrise du découpage des scènes et du rythme.

Je suis assez difficile au niveau du style et même, on pourrait dire, snob. Il m’a donc semblé rencontrer des maladresses. Mais elles ont été éclipsées par l’action et les personnages. Ceux-ci changent un peu des personnages traditionnels de flics et ils se chargent émotionnellement au cours de l’enquête.

Bref, un roman dynamique et haletant.


3840464409Si vous avez envie de rencontrer l’auteur de ce roman efficace, je vous invite à nous rejoindre à Polar sur Loire, un salon d’écrivains ligériens qui aura lieu le samedi 24 novembre 2018.
Polar sur Loire – le samedi 24 novembre 2018

salle Ockeghem, 15 place Châteauneuf, Tours

10h-19h

signature

Publicités

2 réflexions au sujet de “Mentor 3: Parce qu’il le fallait d’Emmanuel Bonhomme”

  1. Si snob 😉 je suis en train de le lire aussi mais je n’avance pas, je n’ai même pas encore vu le père de Martin (sans doute parce que je pioche d’autres livres dans ma PAL au lieu de me concentrer sur celui-ci). Mais je suis d’accord sur le rythme, ça me semble très efficace.
    Bisous,
    Maeve

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s