Contemporain

Manuel l’usage des femmes de ménage de Lucia Berlin

LRM_EXPORT_48917765441911_20190423_223447694

Titre : Manuel à l’usage des femmes de ménage

Auteur: Lucia Berlin

Éditions: Livre de poche

Date de parution: septembre 2018

dans le cadre du Prix des Lecteurs Livre de poche 2019

Les sélections pour le prix des lecteurs du Livre de Poche sont particulièrement éclectiques. J’ai donc eu la surprise de découvrir un recueil de nouvelles dans la sélection du mois de Mars. Le titre était aussi très intriguant.

Comment faire le résumé d’un recueil de nouvelles? Je vous recopie donc ce qu’on trouve sur le site Livre de Poche: « Elle est une grande écrivaine injustement méconnue, une reine de la narration. Lucia Berlin (1936-2004), mariée trois fois, mère de quatre garçons, raconte ici ses multiples vies en quarante-trois épisodes. Élevée dans les camps miniers d’Alaska et du Midwest, elle a été successivement une enfant solitaire au Texas durant la Seconde Guerre mondiale, une jeune fille riche et privilégiée à Santiago du Chili, une artiste bohème dans le New York des années 1950 et une infirmière aux urgences d’Oakland. Elle a su saisir les miracles du quotidien jusque dans les centres de désintoxication du sud-ouest des États-Unis, égrenant ses conseils avisés et loufoques tirés de ses propres expériences d’enseignante, standardiste, réceptionniste, ou encore femme de ménage. Un destin exceptionnel. »

C’est quand on s’y attend le moins qu’on rencontre une plume et une œuvre. Cela fait sans doute un peu grandiloquent comme ça mais je ne pensais pas être autant frappée par un recueil de nouvelles.

Habituellement, les nouvelles sont des unités indépendantes, closes sur elles-mêmes, qui se succèdent dans un ordre pas toujours perceptible. Dans ce recueil-là, les premières nouvelles ne semblent pas sortir de cette tradition. Il faut oser y entrer, pénétrer l’univers de l’auteure, découvrir une Amérique pauvre, sale, loin du rêve américain. Progressivement des fils se tendent entre les récits: des personnages, des lieux, des situations, des thèmes entrent en écho les uns avec les autres.

Se dessine alors le portrait fragmenté en mille éclats d’une femme aux multiples vies. L’ensemble est porté par une écriture nerveuse, parfois teinté d’humour, en tout cas toujours efficace. A la dernière page, le lecteur a l’impression d’avoir réalisé une véritable rencontre. Le personnage féminin qui émerge de ses pages est fascinant, d’une justesse terrible.

5livrecoeur

signature

Publicités

1 réflexion au sujet de “Manuel l’usage des femmes de ménage de Lucia Berlin”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s