Contemporain

Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin

LRM_EXPORT_3632357282883_20190817_211922809.jpeg

Titre : Changer l’eau des fleurs

Auteur: Valérie Perrin

Éditions: Livre de poche

Date de parution: avril 2019

dans le cadre du Prix des Lecteurs Livre de poche 2019

Voici la deuxième lecture du mois de août, celle que j’ai lu lentement, en savourant chaque page, en essayant de retenir le récit qui glissait lentement hors des pages.

Violette Toussaint est gardienne de cimetière. Elle forme une curieuse équipe avec les fossoyeurs et le curé du village. Les habitués comme les gens de passage aiment discuter un peu avec cette gardienne atypique. Vous me direz, nommée ainsi, elle était prédestinée. Justement, non.

Si vous avez entendu dire que ce roman était un « feel-good book », oubliez tout de suite! L’histoire de Violette Toussaint n’est pas là pour vous divertir ou vous mettre de bonne humeur. Elle semble plutôt faite pour nous montrer que le bonheur peut frapper à notre porte malgré tout, malgré la douleur, la solitude et la mise en sommeil du coeur.

Violette Toussaint est une héroïne pas comme les autres. Gardienne de cimetière, garde-barrière, fille de l’ADASS, mère éplorée, épouse abandonnée, elle n’a rien de glamour ou de sexy à première vue. Et pourtant! Quelle femme! En cheminant à côté d’elle, on apprend qu’une vie simple et humble peut être la clé du bonheur. Qu’observer un jardin, l’entretenir, le préserver peut sauver une vie. Que l’amitié naît même dans les pires circonstances. Et que sous un vieux manteau gris peut se trouver une splendide robe de couleur. Violette Toussaint emporte notre tendresse avec elle quand nous refermons les pages du livre.

En plus d’avoir un personnage si fort par sa délicatesse, Valérie Perrin construit un roman intelligent qui mêle les formes et les genres. A la fois roman policier, roman d’amour, roman épistolaire, récit enchâssé, drame, l’intrigue ne se déploie pas linéairement mais prend des détours. Mais jamais le lecteur ne s’ennuie. Au contraire, il savoure chaque instant même les plus douloureux. Je ne suis pas sûre qu’il y ait grand chose à dire de plus.

C’était le livre que j’avais choisi lors du vote final du prix des lecteurs Livre de poche. Et cela tombe bien puisque c’est celui qui a obtenu le prix! Pour retrouver le palmarès, rendez-vous sur livredepoche.com.

5livrecoeur

signature

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s