Je vide ma Pile à Lire – Octobre

J’avais décidé d’être plus efficace et active au cours du mois de novembre. J’ai pris une journée entière pour souffler et je me suis rendue compte que j’avais lu un roman entier ce jour-là. Cela m’a fait réfléchir. Ma difficulté à lire est bien liée au travail et à mon épuisement intellectuel et non à un dégoût quelconque. Cela m’a beaucoup rassurée même. Bon, cela ne règle pas mon problème…

  • Johan Heliot, Ciel 2.0. Le Printemps de l’espoir
  • Bernard Cerquiglini, La ministre est enceinte ou la grande querelle de la féminisation des noms
  • Renée Grimaud, Alphabêta. L’alphabet grec par ses légendes
  • Bernard Flusin, La civilisation byzantine
  • Philippe Malone, L’Entretien et Krach

  • Joël Pommerat, Cendrillon
  • Joël Pommerat, Le Petit Chaperon rouge
  • Nicolas Lebel, L’Heure des fous (prix du Livre de Poche)
  • Renée Grimaud, Alphabêta. L’alphabet grec par ses légendes
  • Adélaïde Bon, La Petite Fille sur la banquise (prix du Livre de Poche)
  • Philippe Malone, L’Entretien et Krach

Je suis lentement grappillée et j’ai beau faire des efforts, me voici à 293 livres. Je pense que je me suis un peu éparpillée car j’ai plusieurs lectures en cours et aucune n’est sur le point de s’achever. Pour le mois de novembre, je me lance le défi de finir mes 4 lectures en cours et de consacrer le mois de novembre aux thrillers et romans policiers.

Ce mois-ci, il n’y aura que deux kiffs culturels, mais c’est déjà pas mal, non?

  1. Sous le titre « Temps modernes », Jean-Michel Rivinoff met en scène deux pièces de Philippe Malone: L’Entretien et Krach. J’ai pu voir ce diptyque au théâtre Nicolas Peskine à Blois. C’est la première fois que j’allais voir du théâtre contemporain et j’ai trouvé cela vraiment intéressant. Les deux pièces sont très fortes et abordent les problématiques de la violence dans le monde du travail, ce qui est particulièrement d’actualité… J’en ai profité pour acheter les deux pièces en version texte. Là encore, j’ai été surprise par la mise en page. Les textes jouent sur les différentes tailles et polices d’écriture. Le texte est parfois même superposé. Bref, j’ai trouvé cela très stimulant.
  2. J’ai découvert la mini-série d’Arte Bauhaus – Un temps nouveau en six épisodes. Et donc j’ai enchaîné les épisodes sur une journée tellement j’ai été fascinée par la période et la démarche artistique. La modernité du Bauhaus et la liberté des jeunes gens m’ont époustouflée. J’ai ensuite cherché à en savoir un peu plus et j’ai emprunté un livre sur Walter Gropius, fondateur de l’école du Bauhaus, à la bibliothèque de Saint-Pierre-des-Corps.

signature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :