Écouter des jeux de rôle

Photo de Vincent M.A. Janssen sur Pexels.com

Grâce à mon amie Ms. Goliath, j’ai découvert cet été une nouvelle passion, que dis-je, une addiction : l’écoute ou le visionnage de partie de jeux de rôle.

Alors habituellement quand j’en parle, on me regarde avec ce petit sourcil haussé, celui qui signifie  » ma pauvre fille, qu’elle est cette chose ridicule qui t’enthousiasme ? » Quand j’étais lycéenne, les jeux de rôle avaient mauvaise réputation. Des rumeurs traînaient sur les dérives de ces cercles de jeunes qui se prenaient pour des guerriers magiques. En gros c’était pour les geeks asociaux et cela relevait plutôt du domaine masculins. Tout cela était évidemment des préjugés.

Vous savez, puisque je vous en parle parfois ici, que j’aime jouer : jeux de société, escape game, murder party etc… Finalement, tout cela est très proche du jeu de rôle. L’important est de se divertir en s’immergeant dans un univers et en employant ses compétences intellectuelles dans un cadre ludique.

Pour autant, écouter des parties de jeux de rôle, ce n’est pas y jouer. Quel peut donc en être l’intérêt ?

Pour l’intérêt est narratif et presque littéraire. L’expérience d’assister comme spectateur à une partie de jeu de rôle me paraît comparable à celle d’assister à une lecture audio, à une pièce de théâtre ou encore à un film. A chaque fois, nous vivons par procuration une aventure, un événement à travers une narration  qui provoque chez nous différentes émotions. Dans les bons « live play » de jeux de rôle, on retrouve tous les ingrédients émotionnels d’une bonne narration : suspens, humour, empathie avec certains personnages, etc…

A cela s’ajoute une dimension plus humaine. En effet, en littérature ou au cinéma, le scénario est ficelé et rien ne peut empêcher son bon déroulement. Mais pas dans le jeu de rôle. Son originalité et sa qualité repose sur un bon scénario mais aussi sur la liberté des joueurs. Le scénario de base s’enrichit donc des interrogations des joueurs, de leurs stratégies, de leurs hypothèses, et de leurs erreurs parfois grossières; de leur humanité finalement. C’est ce point qui me plaît le plus. Je vois dans ces parties, l’humanité en action et c’est jubilatoire et ludique. Voilà pourquoi depuis quatre mois, je passe de longs moments à écouter des joueurs s’amuser dans des univers merveilleux ou terrifiants.

Quelques live play de jeux de rôle que j’aime

Game of roles : la base. C’est par là que j’ai découvert le phénomène et que je suis devenue fan. Le scénario relève de la fantasy, le maître du jeu mérite son titre de maître et les joueurs sont aussi déglingués que cools. A retrouver sur YouTube et en live sur Twitch

Pour une poignée de dés : une équipe et un scénario intéressants. Au fil des épisodes, le contenu s’enrichit musicalement. Il y a un véritable travail d’ambiance. A écouter en podcast et à retrouver sur leur blog pour en savoir plus sur le jeu : p1pdd.com. Sur le blog, ils mènent une analyse réflexive sur leur pratique du jeu. (Une belle analyse du phénomène du live play à partir de P1PPD sur La Boîte à chimère.)

Tales of Pi : des saisons et épisodes plus courts avec des comédiens comme joueurs. Le roleplay et l’ambiance sonore sont donc travaillés. De nombreux épisodes sont horrifique et m’ont vraiment terrifiés! A retrouver sur YouTube.

Grimworld par RoleCast: un podcast de jeu de rôle inspiré des contes de fée. C’est ingénieux, drôle et imaginatif. J’aime beaucoup leur intégration d’invités qui jouent des personnages temporaires. A retrouver sur Instagram : @rolecast_pod et sur les plateforme d’écoute.

Et vous, vous connaissez? Vous jouez à des jeux de rôle?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s