Je vide ma Pile à Lire – Juin

Alors que dire de plus que le mois précédent ? Ce blog survit grâce à ces bilans mensuels. Pourtant, germent lentement des idées nouvelles pour ce blog, pour lui redonner du souffle et un intérêt. En attendant, nouveau bilan du mois. On remerciera le bac pour tous les ans me forcer à avaler rapidement quelques lectures.

Pour rappel, le challenge vient de Mademoiselle Maeve.

  • Daniel Pennac, La Fée carabine
  • Laurent Gaudé, Les Oliviers du Négus
  • Pierre Lemaître, Au revoir là-haut
  • Didier Daeninckx, Cannibale
  • Molière, Le Malade imaginaire
  • M. Kepanga/Marc Dozier, Au pays des hommes blancs. Les mémoires d’un Papou en Occident
  • Chahdortt Djavann, Comment peut-on être français ?
  • Thomas Vinau, Ici ça va
  • Kim Young-Ha, L’empire des lumières
  • Thomas Vinau, Ici ça va
  • Mayumi Inaba, La valse sans fin
  • Elisabeth Segard, Si fragiles et si forts (service presse)
  • Corneille, Trois Discours sur le poème dramatique

On remarque l’entrée dans ma bibliothèque de littérature coréenne. Je voudrais poursuivre ma découverte de cette littérature et comme Antastesia a proposé un automne coréen comme elle a proposé un printemps japonais, je vais profiter de cette occasion pour faire une immersion dans cette culture.

Nous en sommes donc à présent à 267 livres.

Cela aurait pu être plus efficace si je n’avais pas trouvé du réconfort à acheter des livres ce mois-ci. Ma fatigue continue à me peser pour lire pourtant le désir de lire me taraude toujours. Ce qui reste encourageant.

Et vous, vous en êtes où?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s