Contemporain

Le bonheur n’a pas de rides d’Anne-Gaëlle Huon

LRM_EXPORT_571163379503783_20190711_145621413

Titre : Le Bonheur n’a pas de rides

Auteur: Anne-Gaëlle Huon

Éditions: Livre de poche

Date de parution: avril 2019

dans le cadre du Prix des Lecteurs Livre de poche 2019

Je ne suis pas une habituée de littérature « feel good » mais je m’y mets progressivement. Ma tentative avec le roman de Julien Sandrel a été un échec mais participer au prix des lecteurs Livre de Poche m’a donné une nouvelle opportunité avec le roman d’Anne-Gaëlle Huon. Je ne connaissais cette autrice pétillante qu’à travers son compte Instagram mais ça m’a donné envie de commencer par elle pour la sélection de juin.

Paulette est une vieille dame têtue qui sait ce qu’elle veut. Elle ne rêve que d’une chambre au Domaine des Hauts-de-Gassan. Pour cela, elle joue à la vieille bique qui perd la boule. Contrairement à ses plans, son fils la dépose dans une auberge de campagne avant de partir en vacances. C’est la douche froide. Mais Paulette ne lâche pas l’affaire et va tout faire pour quitter ce trou. Mais là encore, rien ne va se passer comme prévu.

Lire la suite « Le bonheur n’a pas de rides d’Anne-Gaëlle Huon »

Publicités
Contemporain

La Chambre des merveilles de Julien Sandrel

LRM_EXPORT_243107723866062_20190630_225132513

Titre : La Chambre des merveilles

Auteur: Julien Sandrel

Éditions: Livre de poche

Date de parution: mars 2019

dans le cadre du Prix des Lecteurs Livre de poche 2019

J’avais gardé le roman de Julien Sandrel pour la fin du mois. Avec sa couverture colorée et joyeuse, je m’étais dit que ce serait idéal de finir sur une touche légère. Malheureusement, malgré les promesses de la bande promotionnelle, je n’ai ni ri ni pleuré à sa lecture.

Le fils de Thelma, Louis, est renversé par un camion. Le jeune garçon est plongé dans le coma et les médecins ne sont pas vraiment optimistes. Dans quatre semaines, s’il n’y a pas d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur. Thelma, effondrée, découvre sous le lit de son fils un carnet où il consigne tous ses rêves. Elle décide de les réaliser un par un dans l’ordre et des les raconter à son fils pour lui donner envie de revenir.

Lire la suite « La Chambre des merveilles de Julien Sandrel »

Challenges, Je vide ma Pile à Lire

Je vide ma Pile à Lire – Juin

Ce mois-ci, je suis plutôt contente de moi. J’aurais pu lire davantage et être encore plus efficace mais quand je vois la liste de mes lectures, je me dis qu’il y a du progrès et que je ne lâche pas l’affaire. Avec juin commence la saison de la lecture pour moi. Il va sans doute falloir que je me prépare pour la première fois des listes strictes afin de mener de front lectures pour le Prix des lecteurs Livre de poches, lectures scolaires, lectures pour préparer les cours, et lectures personnelles – osons le mot « plaisir »! Je ne voudrais pas arriver en septembre sans avoir lu ce que je voulais découvrir. Cela signifie néanmoins que cette année, il n’y aura pas d’été avec Balzac. Je vais quand même essayer de lire le recueil de nouvelles balzaciennes que j’ai déjà et peut-être un roman. A voir…

Lire la suite « Je vide ma Pile à Lire – Juin »

Locus amoenus

Les jardins merveilleux dans la littérature antique

Le jardin est un motif qui apparaît dès les origines de la littérature. Nous pensons évidemment au paradis ou au jardin d’Eden.

Rom-Villa-Livia
Fresque du nymphée souterrain de la Villa Livia à Rome

Saviez-vous d’ailleurs que « paradis » vient d’un mot persan désignant de grands parcs? Ce mot repris en hébreux (pardès) et en grec (paradeisos/παράδεισος) signifie « verger entouré de murs ». Cette clôture se retrouve comme caractéristique des jardins merveilleux du roi Alkinoos dans l’Odyssée d’Homère.

Aux côtés de la cour, on voit un grand jardin, avec ses quatre arpents enclos dans une enceinte. C’est d’abord un verger dont les hautes ramures, poiriers et grenadiers et pommiers aux fruits d’or et puissants oliviers et figuiers domestiques, portent, sans se lasser ni s’arrêter, leurs fruits; l’hiver comme l’été, toute l’année, ils donnent;

Lire la suite « Les jardins merveilleux dans la littérature antique »

Evénements

A la découverte de l’émission «Renversant, le mag»

Présentée par Élise Chassaing et Raphaël Tem, cette émission régionale propose à ses téléspectateurs de découvrir, un mardi par mois après le Soir 3, la création artistique en Centre -Val de Loire.

Pendant que des musiciens se rencontrent et organisent un concert privé dans un lieu surprenant, un artiste plasticien réalise une œuvre en lien avec le thème de l’émission.

L’émission se signale par l’éclectisme des portraits : Mlle Ink, tatoueur à Tours, un slameur, un pâtissier spécialisé en mochi,…

Les musiciens sont aussi interviewés. De courts reportages dessinent les contours de la dynamique créative dans la région en portant le regard sur des étudiants en graphisme, des ateliers de dessins, …

Le tournage se fait en une seule journée très intense et parfois perturbée par la météo. Le parti pris de l’émission est de montrer les coulisses, l’aspect technique en laissant apparaître à l’image tous les techniciens.

Le cadre choisi pour l’émission, toujours singulier, est parfois en lien avec la littérature, comme la première qui se déroule à Illiers-Combray, village d’enfance de Proust.

Pour découvrir le tournage de la dernière émission, je vous invite à vous rendre sur le blog d’Un enfant qui lit.

La dernière émission de la saison sera diffusée le 25 juin à partir de 23h25 sur France 3 Centre-Val de Loire ou en replay ici. N’hésitez pas, ce sera renversant!


Pour retrouver les émissions précédentes, rendez-vous sur la page du magazine.

J’en profite pour remercier l’équipe qui nous a convié à l’enregistrement de la dernière émission. C’était une expérience vraiment intéressante et « renversante ».

signature

 

Locus amoenus

Invitation au jardin

Locus amoenus

Et si on parlait jardins?

Non, ce blog ne va pas devenir un blog de jardinage, car même si c’est très intéressant, je n’ai absolument pas les compétences pour vous parler de cela. Par contre, j’ai toujours aimé les jardins. Quand je rends visite à mes parents, une des premières choses que je fais, c’est de parcourir le jardin pour voir quelles nouveautés et surprises il me réserve. Mon père est plein d’idées et son jardin évolue en permanence. J’ai aussi une affection particulière pour les jardins de châteaux, qu’ils soient à la française, à l’anglaise, ou encore contemporains. Et j’apprécie aussi les parcs, les jardins de ville, les courettes fleuries, les jardins en friche, bref, tous les espaces naturels plus ou moins façonnés par l’homme.

Or, des jardins, il y en a plein les pages des livres et ils sont porteurs d’un ensemble de motifs et symboliques littéraires. C’est tout cela que je voudrais explorer, à ma mesure, dans cette nouvelle catégorie d’articles. Ces réflexions et remarques sont, bien entendu, sans prétention. Je ne suis pas une spécialiste et je ne compte pas écrire une thèse à ce sujet, même si je ne doute pas que cela serait passionnant. Il y aura donc sans aucun doute des raccourcis, des approximations, des erreurs et je vous invite à me les signaler pour que nous puissions en discuter en commentaire.

Je vous invite donc à déambuler avec moi dans les jardins littéraires. Et qui sait, finirons-nous peut-être par parler jardinage!

 

signature

Contemporain, policier, Réceptions

Le Faubourg des diaboliques de Philippe Grandcoing

LRM_EXPORT_7664465668793_20190601_213211683

Titre: Le Faubourg des diaboliques

Auteur: Philippe Grandcoing

Éditions: De Borée

Date de parution: 14 mars 2019

Quand les éditions De Borée m’ont proposé de découvrir des romans de leur nouveau catalogue, j’ai été immédiatement attirée par Le faubourg des diaboliques et sa quatrième de couverture alléchante. Fichtre! On me proposait un roman policier historique qui se déroulait au début du XXe siècle et où je pourrais croiser Picasso, Apollinaire et Clemenceau. Ce roman était pour moi!

L’ancien antiquaire et enquêteur amateur Hippolyte Salvignac est accusé d’avoir assassiné le mari de son ancienne maîtresse. Non seulement il doit prouver son innocence mais aussi mener l’enquête. Au fil de ses investigations, s’entremêlent la quête des origines familiales de son ami l’inspecteur Jules Lerouet, les luttes sociale dans le Midi languedocien ravagé par la crise viticole, les turpitudes des élites parisiennes et les nouvelles aspirations des artistes du début du XXe siècle.

Lire la suite « Le Faubourg des diaboliques de Philippe Grandcoing »