Evénements, Festival, On est rendu à Loches

Festival Les Bellilo’Scènes #3: Des Papilles dans le ventre de Kim Schwarck

papilles

Premier soir: le festival nous attend pour la première représentation sous un splendide chapiteau à la Guinguette Les Javanaises. Une jeune femme blonde en robe rose se présente aux spectateurs et commence par offrir les cinq framboises enfoncées sur ses doigts. Ce soir, il va être question de « bouffe », de « fricadelles », « de marzipan », et d’autres joyeusetés culinaires. Partant de sa passion pour la nourriture, la jeune comédienne en cherche l’origine dans ses souvenirs les plus lointains. Et c’est alors parti pour un voyage culinaro-mémoriel complètement déjanté.

Lire la suite « Festival Les Bellilo’Scènes #3: Des Papilles dans le ventre de Kim Schwarck »

Publicités
Contemporain

Grand Frère de Mahir Guven

LRM_EXPORT_4108332831973_20190512_215906083

Titre : Grand Frère

Auteur: Mahir Guven

Éditions: Livre de poche

Date de parution: janvier 2019

dans le cadre du Prix des Lecteurs Livre de poche 2019

Quand un roman reçoit le prix Goncourt du premier roman, cela indique souvent une oeuvre de qualité. J’étais donc plutôt en confiance quand j’ai ouvert Grand Frère.

Grand Frère, jeune chauffeur de VTC, soigne sa mélancolie en tirant sur ses joints. Il porte comme un poids une vie de banlieue, une mère partie trop tôt et Petit Frère parti en Syrie comme infirmier dans une organisation humanitaire musulmane. Mais Petit Frère est de retour. Pourquoi?

Lire la suite « Grand Frère de Mahir Guven »

Flâneries, Non classé, On est rendu à Loches

Voyage dans le temps au château de Loches

Le dimanche 21 mai, j’ai entraîné mes parents sur le chemin du château de Loches. Ils commencent à bien le connaître puisque je les y conduis régulièrement. Cette fois, nous y allions pour trois raisons: d’abord ils ne connaissaient pas la nouvelle scénographie, ensuite il y avait l’exposition « Ludovic Sforza, un mécène au cachot » enfin, et surtout, je voulais tester l’HistoPad.

Loches et Ludovic Sforza

expo sforza

La Touraine est en ce moment en ébullition puisqu’elle participe intensément à la célébration des 500 ans de la Renaissance. Pourquoi avoir choisi 2019? Parce que l’année 1519 voit débuter la construction de Chambord et mourir Léonard de Vinci. Tout au long de l’année 2019, de nombreuses animations, expositions et événements célèbreront la période de la Renaissance et Léonard de Vinci. Loches n’est pas en reste et propose plusieurs expositions et animations dans le cadre « Viva Leonardo Da Vinci » et l’exposition « Ludovic Sforza, un mécène au cachot » en fait évidemment partie.

Quel est donc le rapport entre Ludovic Sforza, mécène de Léonard de Vinci et Loches? C’est ce que nous invite à découvrir le parcours.

Au Logis Royal, le duc Ludovic Sforza est présenté comme mécène, commanditaire de la célèbre peinture murale de La Cène mais aussi comme homme de guerre, engagé dans des conflits avec la France. Le parcours présente les œuvres réalisées par Léonard de Vinci alors protégé par Ludovic Sforza. On trouve ainsi une reproduction de la « lettre de motivation » dans laquelle Léonard de Vinci liste les compétences qu’il propose de mettre au service du duc. Vous pourrez admirer des reproductions et des animations des peintures de Léonard de Vinci ainsi qu’une belle analyse de La Cène. La technologie et la scénographie rendent l’ensemble assez magique. J’ai particulièrement été attentive à une vidéo qui explique comment devait être réalisée la monumentale statue équestre en bronze commandée par Ludovic Sforza en hommage à son père. Mais comme de nombreux projets de Léonard, la statue de bronze n’a jamais vu le jour.

NB: Je conseille de bien suivre les panneaux afin de ne pas faire l’exposition à l’envers, comme je l’ai fait. On perd un peu la logique des salles.

Au donjon, l’exposition continue et c’est là que le lien avec Loches se fait plus clair. En effet, Ludovic Sforza est fait prisonnier par les Français en 1500. En 1504, il est transféré au château de Loches où il meurt en 1508. La légende raconte qu’il serait mort le jour de sa libération, ébloui par l’éclat du soleil. On peut d’ailleurs visiter sa cellule qui reste célèbre pour les peintures murales que l’on attribue à Ludovic Sforza. Au donjon, la scénographie de l’exposition, sous forme de panneaux, devient plus traditionnelle, moins spectaculaire.Les informations sont nombreuses et le visiteur suit le long trajet qui a conduit Sforza jusqu’au donjon de Loches ainsi que les conditions de sa captivité.

 

L’HistoPad

loches donjon geolier maman

Lorsque nous sommes arrivés au donjon, nous en avons profité pour découvrir l’HistoPad qui était compris dans le prix du billet.

Il s’agit d’une tablette qui, dans certains lieux, vous permet d’accéder à une reconstitution virtuelle de la pièce. Des petites icônes signalent sur l’écran des informations sur le mobilier, les objets, les personnes présents dans cet espace. Il m’a semblé que cette projection dans le passé était surtout efficace quand on visite le donjon lui-même. En effet, il ne reste que les murs et pouvoir se promener dans les pièces qui existaient à l’époque médiévale est une expérience plaisante. Mais pour pouvoir accéder à ces pièces, il faut avoir le courage de grimper les marches et ne pas avoir le vertige! Dans le jardin au pied du donjon, vous pouvez assister à une scène de guerre sur votre écran.

Il faut avouer que nous avons surtout été captivés par le petit jeu proposé. Il s’agit de découvrir dix objets cachés et de les collectionner. Cela pousse à vraiment faire le tour de tous les lieux concernés par l’HistoPad et à bien visiter chaque pièce. Pour certains objets, il faut même être un peu malin. Le ludique est toujours une bonne idée.

 

 


Pour plus d’informations:

Le programme Viva Leonardo Da Vinci

L’HistoPad à la Cité royale de Loches

L’exposition Sforza à Loches

signature

 

Contemporain

Les Immortalistes de Chloé Benjamin

LRM_EXPORT_54718974303343_20190427_225339053

Titre : Les Immortalistes

Auteur: Chloé Benjamin

Éditions: Livre de poche

Date de parution: mars 2019

dans le cadre du Prix des Lecteurs Livre de poche 2019

On se laisse souvent avoir par une bonne quatrième de couverture. Elle a pour fonction de nous faire ouvrir le roman avec appétit et de préparer la lecture. Mais parfois elle nous induit en erreur et peut causer une mauvaise approche du roman. Ce fut le cas pour moi avec les Immortalistes. Il y eut comme un faux départ.

A New York, les quatre enfants Gold, Varya, Daniel, Klara et Simon, décident de consulter une voyante qui serait capable de prédire avec exactitude la date de leur mort.
Quelques années plus tard, hantés par la prédiction de la voyante, les quatre enfants s’éloignent les uns des autres. Mais lorsque Simon, le premier d’entre eux, trouve la mort à la date annoncée, les autres ne peuvent plus faire semblant que rien ne s’est passé.

Lire la suite « Les Immortalistes de Chloé Benjamin »

Challenges, Je vide ma Pile à Lire

Je vide ma Pile à Lire – Avril

Vous les voyez arriver les mois de printemps où les oiseaux folâtrent dans les branches des arbres du jardin et les insectes bourdonnent de fleurs en fleurs. C’est toujours une saison exaltante pour moi. J’ai mille et un projets en tête, envie de faire le ménage dans ma maison, dans ma vie, dans mon blog, repartir sur d’autres chemins. Bref, je bouillonne. Et pourtant, ce sont toujours de longs mois de frustrations car je sais que le rythme professionnel ne ralentira que mi-juillet. Et cette année, peut-être qu’il ne ralentira pas du tout. Bref, attendez-vous quand même à du changement sur le blog, au moins superficiellement.

Pendant ce temps, la PAL me regarde toujours avec son sourire en coin, son sourire d’invaincue et d’éternité. Heureusement, il y a le challenge de Mademoiselle Maeve.

Lire la suite « Je vide ma Pile à Lire – Avril »

Contemporain

Manuel l’usage des femmes de ménage de Lucia Berlin

LRM_EXPORT_48917765441911_20190423_223447694

Titre : Manuel à l’usage des femmes de ménage

Auteur: Lucia Berlin

Éditions: Livre de poche

Date de parution: septembre 2018

dans le cadre du Prix des Lecteurs Livre de poche 2019

Les sélections pour le prix des lecteurs du Livre de Poche sont particulièrement éclectiques. J’ai donc eu la surprise de découvrir un recueil de nouvelles dans la sélection du mois de Mars. Le titre était aussi très intriguant.

Comment faire le résumé d’un recueil de nouvelles? Je vous recopie donc ce qu’on trouve sur le site Livre de Poche: « Elle est une grande écrivaine injustement méconnue, une reine de la narration. Lucia Berlin (1936-2004), mariée trois fois, mère de quatre garçons, raconte ici ses multiples vies en quarante-trois épisodes. Élevée dans les camps miniers d’Alaska et du Midwest, elle a été successivement une enfant solitaire au Texas durant la Seconde Guerre mondiale, une jeune fille riche et privilégiée à Santiago du Chili, une artiste bohème dans le New York des années 1950 et une infirmière aux urgences d’Oakland. Elle a su saisir les miracles du quotidien jusque dans les centres de désintoxication du sud-ouest des États-Unis, égrenant ses conseils avisés et loufoques tirés de ses propres expériences d’enseignante, standardiste, réceptionniste, ou encore femme de ménage. Un destin exceptionnel. »

Lire la suite « Manuel l’usage des femmes de ménage de Lucia Berlin »

Contemporain

Le Prisonnier du ciel de Carlos Ruiz Zafón

515ToqY3QwL._SL500_Titre : Le Prisonnier du ciel

Auteur: Carlos Ruiz Zafón

Éditions:

Date de parution:

Lecture par Frédéric Meaux.

J’ai découvert la saga du Cimetière des livres oubliés de Carlors Ruiz Zafón par hasard. Le premier tome L’Ombre du vent m’avait été offert pour m’occuper pendant une courte hospitalisation. Et j’avais été fascinée par l’ambiance onirique et sombre, légèrement gothique. Mais le deuxième tome, Le Jeu de l’ange, m’avait déçue malgré le thème faustien. Je lui avait trouvé des longueurs et surtout je n’avais pas apprécié le personnage principal. Je n’allais pas m’arrêter à cette déception.

Dans le Prisonnier du ciel tout commence quand un inconnu entre dans la librairie des Sempere pour acheter un exemplaire du Comte de Monte Cristo et l’offrir ensuite à Fermin Romero de Torres, un employé et ami des Sempere. Fermin révèle alors révéler à Daniel Sempere son histoire et les terribles moments qu’il a vécu dans la prison de Montjuïc en 1939 en compagnie du mystérieux David Martin, auteur de La Ville des Maudits, et personnage principal du Jeu de l’ange.

Lire la suite « Le Prisonnier du ciel de Carlos Ruiz Zafón »