Bilan du défi 7 jours 7 livres

Défi lancé par Anstastesia sur Instagram pendant le confinement, il consiste à lire 7 livres en 7 jours, soit à peu près un livre par jour. J’ai beaucoup hésité à me lancer là-dedans car je ne pensais pas réussir non seulement parce que je lis très peu en ce moment mais aussi parce que je me disais que ce rythme soutenu risquait de me mettre la pression. J’ai donc laissé passer le premier défi. Puis en suivant un peu ce qui se faisait, j’ai commencé à me préparer une pile de livres très très courts que je pourrais tenter de lire sur cette période. Comme Antastesia relançait le défi sur une deuxième semaine, je me suis lancée… Si vous avez l’oeil, vous constaterez que je suis allée un peu plus loin avec 8 livres en 8 jours.

Voici ma liste de livres lus pour le défi :

  • Marcel Proust, Sur La Lecture
  • Michel Pastoureau et Dominique Simonnet, Le Petit Livre des couleurs
  • Thomas Vinau, Nos Cheveux blanchiront avec nos yeux
  • Roland Barthes, Le Plaisir du texte
  • Tzvetan Todorov, La Littérature en péril
  • Yves Bonnefoy, Les Planches courbes
  • Angélique Villeneuve, Les Fleurs d’hiver
  • Blaise Cendrars, L’Or
Lire la suite

Les chemins de l’essentiel: le défi

LRM_EXPORT_527754253716800_20190114_195628242.jpeg

Mon frère m’a offert le livre Les Chemins de l’essentiel de Jacques Attali pour mon anniversaire. C’est un ouvrage vraiment intéressant. Il propose une liste d’œuvres qui semblent essentiels à l’auteur. Le choix est évidemment subjectif et ne porte que sur la littérature, la musique, le cinéma et la peinture.

Lire la suite

Les Petites Reines de Clémentine Beauvais

Les-petites-reines-620x987Titre: Les Petites Reines

Auteur: Clémentine Beauvais

Éditions: Sarbacane

Date de parution: 1 avril 2015

Récompensé par de nombreux prix, en particulier le prix Sorcières 2016 et élu meilleur livre jeunesse de 2015 par le magazine Lire, ce roman de Clémentine Beauvais est nommé pour le prix des Incorruptibles. Sa couverture chatoyante et les excellentes critiques que l’on peut lire çà et là m’ont conduite à acheter ce roman.

A la fin de l’année scolaire, trois jeunes filles, Mireille, Astrid et Hakima, découvrent sur Facebook qu’elles ont été élu boudins de l’année par des camarades crétins. Poussées toutes les trois par des motifs différents, elles décident de gate-crasher la garden-party donnée par la présidente de la République pour le 14 juillet à Paris. Afin de rejoindre Paris, elle choisissent d’enfourcher leur vélo et de vendre des boudins en route pour financer leur expédition.

Clémentine Beauvais signe un roman dynamique, frais et joyeux. Avec un humour fracassant et toujours franc, l’auteur aborde le sujet complexe de l’apparence chez les adolescents. Le lecteur a l’habitude de suivre une héroïne mal dans sa peau mais qui se révèle finalement très jolie au terme d’un parcours initiatique. Or, ce roman déjoue toutes nos attentes. Ces trois jeunes filles ne sont pas belles, et ce, du début à la fin. Et l’expédition à vélo n’est pas le prétexte à un message sur l’amaigrissement par le sport. C’est la grande force de ce roman: ne jamais tomber dans le pathos et dans la facilité. Sans concession, le roman tisse différents sujets: le féminisme, la famille, la cruauté des rapports adolescents, les réseaux sociaux. Le récit s’ancre dans une réalité très contemporaine grâce à des tweets et des citations de Tripadvisor fictifs et fait souvent référence à l’actualité politique, toujours avec ce regard décalé, ce pas de côté jouissif.

La fin a réussi à me surprendre en proposant une scène mature et qui ne tombe jamais dans le mièvre et le sentimentalisme. La morale reste, à mon avis, implicite et positive. C’est pour cette raison que ce roman est un véritable coup de cœur.

5livrecoeurcoup de coeur