Légende d’un dormeur éveillé de Gaëlle Nohant

coup de coeur

CVT_Legende-dun-Dormeur-Eveille_2090Titre: Légende d’un dormeur éveillé

Auteur: Gaëlle Nohant

Éditions: Héloïse d’Ormesson

Date de parution: août 2017

J’ai découvert Gaëlle Nohant avec son roman La Part des flammes au début de l’année. Séduite par l’histoire comme par l’écriture, j’avais dévoré ce roman comme je ne l’avais pas fait depuis bien longtemps. J’avais donc particulièrement hâte de découvrir son nouveau roman dès cet été. Pourtant, j’étais un peu inquiète devant les 544 pages annoncées.

Desnos vient de rentrer de son voyage à Cuba et ramène avec lui Alejo Carpentier. Ils parcourent ensemble les rues de Paris qui à cette époque bruissent d’une vie artistique florissante. Le lecteur s’attache alors aux pas de Desnos, rencontre avec lui Youki, et voit progressivement les nuages de l’histoire s’amonceler sur Paris.

Lire la suite

La Part des flammes de Gaëlle Nohant

la-part-des-flammesQuand elle entendait dire que les romans étaient de dangereux objets entre les mains d’une jeune fille, elle ne protestait plus. Puissants et dangereux, oui, car ils vous versaient dans la tête une liberté de penser qui vous décalait, vous poussait hors du cadre. (p. 96)

Titre: La Part des flammes

Auteur: Gaëlle Nohant

Date de parution: 2015

Éditions: France Loisirs

Ce roman a été chaudement recommandé par de nombreuses blogueuses et booktubeuses. Mais ce qui m’a convaincue de le lire, c’est l’avis éclairé de Mademoiselle Maeve. Et c’était un sacrément bon conseil!

Participer au Grand Bazar de la Charité est une étape nécessaire pour les femmes de la haute société. Cet événement mondain rassemble le tout-Paris et les jeunes femmes de l’aristocratie s’y pressent pour y jouer les vendeuses de babioles. Violaine de Raezal, méprisée par la bonne société, trouve auprès de la duchesse d’Alençon un appui efficace pour faire son entrée dans le beau monde. Au stand de la duchesse, elle fait la connaissance de Constance d’Estingel et un lien étrange se tisse entre elle. Mais le 4 mai 1897, un incendie ravage le Bazar de la Charité et plonge les deux femmes dans les tourments.

Lire la suite