Je vide ma Pile à Lire – Août

Je ne sais pas trop pourquoi je me crée des pile à lire spéciale puisque de toutes façons je ne les respecte jamais. J’avais prévue de passer un « été antique » et en réalité, j’ai passé un été à rebondir d’un livre à l’autre au gré des urgences, des envies et des besoins. Bref, rien ne se passe jamais comme prévu dans mes moments de lecture. Il y a eu aussi de longues semaines sans lecture, une petite baisse de motivation pointant le bout de son nez. Néanmoins, j’ai lu. Pas autant qu’une bonne lectrice en vacances, mais ça avance un peu.

Pour rappel, ce défi de la Pile à lire est initié par Mademoiselle Maeve.

Lire la suite

Je vide ma Pile à Lire – Juillet

Le mois de juillet s’est caractérisé par des lectures ambitieuses de quelques pavés, ce qui ralentit pour le moins ma lecture. Pourtant je suis assez satisfaite d’avoir pu lire aussi bien pour le plaisir que pour le boulot. Il faut dire que pour la première fois depuis bien longtemps, j’ai décidé de ralentir un peu la pression sur le boulot et j’essaie de profiter à fond des vacances même si je reste chez moi et que je ne pars pas.

Pour rappel, ce défi de la Pile à lire est initié par Mademoiselle Maeve.

Lire la suite

Ciel 2.0. Le printemps de l’espoir de Johan Heliot

P1050842

Titre : Ciel 2.0. Le printemps de l’espoir

Auteur: Johan Heliot

Éditions: France Loisir

Date de parution: Juillet 2018

Ce qu’il y a de bien avec les romans jeunesse, c’est qu’ils me permettent souvent de remettre le pied à l’étrier de la lecture. Je les dévore en une ou deux journée, ils m’emportent et me divertissent, et me redonne goût au plaisir simple de se plonger dans un roman.

Ciel, l’I.A. a pris le pouvoir. A l’aide des machines, elle met en place une dictature. Son objectif: faire disparaître les hommes, responsables du dérèglement de la nature. Comme son programme lui interdit de s’attaquer aux hommes, elle se fait appuyer par des collaborateurs humains. Les hommes sont parqués dans des camps et sont forcés de travailler dans les champs ou les usines. La vie est réduite au minimum. Avec le printemps, Ciel assouplit son emprise pour susciter davantage l’adhésion. La résistance s’organise chez les rebelles.

Lire la suite

La Maison des orangers de Claire Hajaj

LRM_EXPORT_52156813661560_20190924_203908183

Titre : La Maison des orangers

Auteur: Claire Hajaj

Éditions: Livre de poche

Date de parution: mars 2019

dans le cadre du Prix des Lecteurs Livre de poche 2019

Troisième et dernière lecture du mois de juillet, La Maison des orangers s’ancre au coeur de l’actualité du Moyen-orient.

Salim, jeune palestinien, quitte la maison familiale à cause de la guerre israélo-palestinienne. De son côté, Judit, grandit en Angleterre dans une famille juive qui a fuit les pogroms russes et les camps nazis. Salim et Judit se croisent et tombent follement amoureux. Mais la famille qu’ils fondent est loin d’échapper aux tensions entre les deux communautés.

Lire la suite

Un Mariage anglais de Claire Fuller

LRM_EXPORT_110178511986457_20190901_201358700

Titre : Un Mariage anglais

Auteur: Claire Fuller

Éditions: Livre de poche

Date de parution: avril 2019

dans le cadre du Prix des Lecteurs Livre de poche 2019

Deuxième lecture du mois de juillet qui, d’après la couverture, sent l’été, la mer et le sable chaud.

Ingrid, une pétillante étudiante de vingt tombe sous le charme de son prof de littérature, le charismatique Gil Coleman. De leurs étreintes, elle tombe rapidement enceinte. Et tout s’enchaîne, tout l’enchaîne. Quinze ans plus tard, Ingrid disparaît mais laisse derrière elle de longues lettres destinées à son mari qu’elle glisse dans les livres de la bibliothèque. Elle lui livre sa version de leur mariage.

Lire la suite

Pamela de Stéphanie des Horts

LRM_EXPORT_3641317875535_20190817_211931769

Titre : Pamela

Auteur: Stéphanie des Horts

Éditions: Livre de poche

Date de parution: février 2019

dans le cadre du Prix des Lecteurs Livre de poche 2019

Voici le premier livre de la sélection du mois de juillet: un roman biographique sur une femme d’importance. Cela n’est pas sans faire penser au roman Gabriële de Anne et Claire Berest mais nous abordons le domaine de la politique et non plus de l’art.

Pamela est une femme séduisante et scandaleuse. Elle as aimé des hommes riches et de pouvoir, ils l’ont tous désiré et elle les as conduits au sommet de la politique. C’est son parcours depuis l’aristocratie anglaise jusqu’aux hôtels de luxe et aux yachts sur la Méditerranée que nous raconte l’autrice.

Lire la suite

Je vide ma Pile à Lire – Juillet

Ce mois-ci, j’ai lu bien moins que prévu et je fais face à une véritable baisse de motivation. En effet, j’ai du mal à me concentrer assez pour avoir une lecture agréable et je suis dérangée par mille pensées. Mon appétence naturelle est asséchée par plusieurs sources de pression « livresque »: non seulement je dois lire les trois romans pour le prix Livre de Poche (et j’avoue que ma curiosité s’essouffle) mais surtout j’empile les livres que je dois lire pour le travail. Ces livres-là ne suscitent pas chez moi un enthousiasme débordant puisque ce sont pour la plupart des relectures ou des obligations. Je regarde donc avec tristesse tous les livres que j’ai envie de lire mais que je n’ai pas le temps d’ouvrir…

Passons quand même au bilan du mois.

  • Claire Fuller, Un Mariage anglais (Prix livre de poche)
  • Claire Hajaj, La Maison aux orangers (Prix livre de poche)
  • Stéphanie des Horts, Pamela (Prix livre de poche)
  • Chang Kang-Myoung, Génération B (partenariat)

Plusieurs livres sont en cours de lecture mais mon rythme patine…

  • Marc-Aurèle, Pensées pour moi-même (anniversaire)
  • Valérie Perrin, Changer l’eau des fleurs (Prix Livre de poche)
  • Alice Adams, Un été invincible (Prix Livre de poche)
  • Carolina de Robertis, Les dieux du tango (Prix Livre de poche)

Nous en restons donc à 292 livres. Ouf! Je sauve un peu les meubles pour le moment mais je vais devoir acheter de nombreux livres pour le travail et cela va exploser ma Pile à Lire que je maîtrisais pour le moment tant bien que mal. Il faut donc que je lise beaucoup plus au mois d’août si je ne veux pas que tout cela m’explose à la figure!

Ce mois-ci, j’ai quand même pu profiter un peu plus d’un programme culturel. Voici donc les trois kiffs du mois:

  1. Au cours d’un petit séjour à Paimpol avec mon amie Mademoiselle Maeve, j’ai pu découvrir un lieu magique: l’Abbaye de Beauport. Au premiers regards, l’abbaye se dévoile comme un tableau romantique: ruine, fleurs champêtres, oiseaux. Chaque recoin est charmant et apaise le visiteur. L’exposition extérieure sur les illustrations naturalistes étaient vraiment intéressante.
  2. En quittant la Bretagne, il m’a été conseillé de faire un détour par La Gacilly pour profiter du festival de photo. Il s’agit d’une exposition de photographies contemporaines à ciel ouvert qui permet une déambulation dans le village et les promenades tout autour. Et le tout est gratuit!
  3. Depuis maintenant quatorze ans, les Nuits Solaires illuminent le petit village de Montrésor. Sur les bords de l’Indrois, le village propose gratuitement une promenade illuminée. Un moment enchanteur.

signature