Sur le solarium de Fabien Laudic

Cela fait toujours plaisir quand un auteur vous fait confiance et vous adresse son roman pour que vous le lisiez. Voici donc le deuxième roman de Fabien Laudic que je découvre, cette fois dans le genre policier.

Gaspard Vance est retrouvé mort dans sa grande maison luxueuse de Lagord. Rapidement des doutes s’élèvent et le commissaire Bloom ouvre l’enquête sous le soleil brûlant de l’été 2008. Tous vont être suspectés : Laure, la splendide jeune femme que Gaspard devait épouser, Julien et Baptiste, les deux fils, Blandine, la fille…

Lire la suite

La Commune à travers trois fictions

Avec cet article, je souhaite inaugurer une autre façon d’aborder mes lectures. Je me suis aperçue que je faisais souvent des liens entre les livres que je lisais. Déformation professionnelle? Peut-être. Mais quand j’ai vu que Mademoiselle Maeve présentait deux livres sur une thématique le lundi matin sur France Bleue, je me suis dit que c’était sans doute naturel de fonctionner de la sorte. D’ailleurs, si vous aimez les choix thématiques, je vous conseille la box de livres de chez My Book Box qui vous surprendra chaque mois avec une sélection de un à trois livre sur un thème choisi par la créatrice de la marque.

Maintenant que j’ai fait de la publicité pour deux femmes que j’aime beaucoup, revenons-en à nos moutons: La Commune de Paris. Il est probable que vous n’ayez pas entendu parlé de cet événement historique parisien. Je l’ai moi-même découvert avec stupeur assez tard.

En 1870, l’empereur Napoléon III règne. En juillet, Napoléon III déclare la guerre à la Prusse (et une coalition d’états allemand qui correspond à peu près à l’Allemagne actuelle). Mal préparée, l’armée française subit plusieurs défaites. La défaite de Sedan, le 2 septembre 1870 marque la capitulation de Napoléon III qui est fait prisonnier. Cette capitulation provoque un soulèvement populaire à Paris. La République est proclamée le 4 septembre 1870 et un gouvernement provisoire est installé. L’armée prussienne avance et fait le siège de Paris à partir du 17 septembre 1870. Dans la capitale, les réserves s’épuisent. La nourriture est rationnée. On abat les chevaux et même les animaux du Jardin des plantes – nous y reviendrons. Mais tout cela ne concerne que les nantis. Le peuple a faim et en est réduit à manger les chats, les chiens, les rats. Pour communiquer avec l’extérieur, on utilise les pigeons voyageurs, qui sont parfois attaqués par les faucons prussiens. De plus, l’hiver est rude et les Parisiens meurent littéralement de froid et de faim. A cela s’ajoutent les bombardements… Le 28 janvier 1871, le gouvernement français, réfugié à Tours, signe l’armistice. Les conditions de la paix sont lourdes: des indemnités de guerre, une occupation du territoire et cession de l’Alsace et de la Lorraine. Le 1er mars les Prussiens défilent dans Paris.

Trahis et humiliés, les Parisiens sont en colère. Le 18 mars, Adolphe Thiers envoie les troupes françaises récupérer les canons stockés à Montmartre. Les Parisiens s’y opposent et les troupes françaises refusent d’exécuter l’ordre de tirer sur la population. C’est l’insurrection. Les Parisiens organisent alors des élections où l’extrême gauche remporte la majorité de voix. La Commune de Paris est proclamée et le drapeau rouge flotte sur la ville. Des mesures qui visent à l’égalité entre les citoyens et entre hommes et femmes sont prises. Mais le gouvernement français, installé à Versailles, cherche à mater cette rébellion. La Commune prend fin brutalement lors de la Semaine sanglante du 21 au 28 mai 1871. On compte près de 20 000 morts.

Pour en savoir plus, je vous conseille deux courtes vidéo:

C’est dans ce contexte historique et politique que se situent les trois œuvres dont je vais vous parler.

Hervé Jubert, Blanche ou la triple contrainte de l’Enfer, juin 2010

Nous sommes à Paris en 1870 pendant le siège de Paris. Blanche a raté le dernier train pour la province et a été séparée de sa famille. Heureusement, son oncle Gaston, commissaire à la Sûreté, est là pour s’occuper d’elle. Mais une enquête étrange lui occupe l’esprit. Un cadavre, retrouvé dans les jardins du Palais-Royal, trépané, un tatouage occulte sur le bras gauche, se volatilise mystérieusement. Blanche, passionnée par les méthodes d’investigation, décide d’aider Gaston, voire de le contrecarrer. Dans une ville guettée par la famine et en proie aux bombardements, la jeune fille plonge au coeur d’un sombre mystère et d’une terrible vengeance, aux frontières du fantastique.

Lucie Pierrat-Pajot, Les Mystères de Larispem, tome 1: Le sang jamais n’oublie, avril 2016

Dans la Cité-État de Larispem, en 1899, les bouchers constituent la caste forte d’un régime populaire, issu de La Commune. Trois jeunes personnages, liés par le destin, vont devoir faire Dans la Cité-État de Larispem, en 1899, les bouchers constituent la caste forte d’un régime populaire, issu de La Commune. Trois jeunes personnages, liés par le destin, vont devoir faire face au retour des Frères de Sang, avides de vengeance : Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l’apprentie louchébem et Nathanaël, l’orphelin au passé mystérieux. face au retour des Frères de Sang, avides de vengeance : Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l’apprentie louchébem et Nathanaël, l’orphelin au passé mystérieux.

Wilfrid Lupano et Lucy Mazel, Communardes! Les éléphants rouges, septembre 2015

Pendant l’hiver 1870 et le siège de Paris, Victorine, onze ans, est un peu livrée à elle-même pendant que sa mère cherche des moyens de survivre et veut s’engager dans la défense de la ville. La petite fille s’occupe de Castor et Pollux, les deux éléphants du Jardin des plantes et traîne avec une bande de gamins. Jusqu’au jour où Victorine à un plan indiscutable pour bouter les Prussiens hors de Paris.

Lire la suite

Le Faubourg des diaboliques de Philippe Grandcoing

LRM_EXPORT_7664465668793_20190601_213211683

Titre: Le Faubourg des diaboliques

Auteur: Philippe Grandcoing

Éditions: De Borée

Date de parution: 14 mars 2019

Quand les éditions De Borée m’ont proposé de découvrir des romans de leur nouveau catalogue, j’ai été immédiatement attirée par Le faubourg des diaboliques et sa quatrième de couverture alléchante. Fichtre! On me proposait un roman policier historique qui se déroulait au début du XXe siècle et où je pourrais croiser Picasso, Apollinaire et Clemenceau. Ce roman était pour moi!

L’ancien antiquaire et enquêteur amateur Hippolyte Salvignac est accusé d’avoir assassiné le mari de son ancienne maîtresse. Non seulement il doit prouver son innocence mais aussi mener l’enquête. Au fil de ses investigations, s’entremêlent la quête des origines familiales de son ami l’inspecteur Jules Lerouet, les luttes sociale dans le Midi languedocien ravagé par la crise viticole, les turpitudes des élites parisiennes et les nouvelles aspirations des artistes du début du XXe siècle.

Lire la suite

Ada d’Antoine Bello

Bello Ada

Titre: Ada

Auteur: Antoine Bello

Editions: Folio – Gallimard

Date de parution: 2018

Prix Folio des Lycéens

Première lecture parmi les six romans sélectionnés pour le prix Folio des Lycéens et je dois dire que c’est plutôt une bonne surprise. J’avais choisi le résumé le moins déprimants des trois titres que j’avais acheté et pour le coup, je ne me suis pas vraiment trompée.

Frank Logan, policier dans la Silicon Valley, est chargé de résoudre une affaire peu banale. Une intelligence artificielle a disparu de la salle hermétique où elle était enfermée. Ce programme informatique appelé Ada a été conçu pour écrire des romans à l’eau de rose. Mais Ada pose la question de sa conscience puisqu’elle parle, fait des blagues et provoque des émotions. Frank Logan découvre alors le pouvoir de l’intelligence artificielle.

Lire la suite